Bimbo Tower et Prele Records présentent
dans le cadre de l’exposition « Art Brut Japonais » au musée de la Halle Saint Pierre
Sam-Dim 6-7 Novembre 10-18h
accès libre au rdc / ambiance musicale + stand
à côté de l’expo Slocombe à la galerie
Bimbo Tower Soundsystem vs dj Satok

Dimanche 21 Novembre 2010 à 15h
Aki Onda + Jean-François Pauvros (concert)
Kouhei Matsunaga (film d’animation)

Samedi 18 Décembre 2010 à 15h
Kohshou Nanami (danse sauvage)
Eric Cordier (musique farouche)

12 euros tarif unique donnant droit à la visite de l’exposition, réservation recommandée
bar et restauration sur place

Halle Saint Pierre
2, rue Ronsard – 75018 Paris
M° : Anvers, Abbesses
Tél. : 33 (0) 1 42 58 72 89

© Kouhei Matsunaga
© Kouhei Matsunaga

© Maki Kaoru
© Maki Kaoru

Walkman à la main, Aki Onda enregistre depuis 20 ans aux quatre coins du monde des fragments sonores, à la manière d’un journal intime. Ainsi accumule-t-il des stocks de cassettes qu’il laisse vieillir comme un bon vin. Dépouillées de leur contexte d’origine, ces cassettes réclament ultérieurement une place pour s’exprimer. Lors de ses concerts, Aki Onda les ramène à la vie, en les enveloppant d’un bain électronique et les ranimant à la chaleur d’amplis à lampes. Compositeur autodidacte de musique électroacoustique et producteur dans des champs musicaux variés, il a suffisamment de richesse, technique et émotionnelle, pour faire remonter ces souvenirs sonores dans toute leur vitalité.


© photo : Philo Lenglet
© photo : Philo Lenglet

Jean-François Pauvros est un de ces musiciens précieux qui se démarquent par un timbre personnel et plein de couleurs. Personne ne saura dégager un son aussi riche et expressif à l’archet sur une guitare. Personne ne saura provoquer des détonations aussi chaleureuses, personne ne saura tisser un chant aussi délié que lui, avec une voix infiniment grave et généreuse, car tous ses gestes et ses engagements quotidiens nourrissent sa musique.
Poète avéré, aucunes de ses notes ne résonnent sans trouver de répercussions auprès des âmes attentives. Ce n’est pas par hasard s’il joue avec Arto Lindsay, Evan Parker, Jonathan Kane, Noël Akchoté, Charles Pennequin ou Gôzô Yoshimasu. Au côté d’Aki Onda, il saura émerger des flots de mémoires sonores grâce à quelques diableries générées par sa guitare.


 

© Kouhei Matsunaga
© Kouhei Matsunaga

Musicien voltigeant dans les champs techno hip-hop expérimental, Kouhei Matsunaga est également dessinateur, développant un univers surnaturel peuplé de volatiles et de spécimens organiques, véritables êtres vivants avec lesquels il ne manque pas d’entretenir une relation amicale. Il prépare un nouveau film d’animation pour célébrer avec nous l’arrivée des dernières couvées de ses amis. Réalisé avec l’aide de Takuya Dairiki.


 

nanami_web

Debout sur le fil du rasoir, Kohshou Nanami nous révèle l’instinct animal que nous cachons tous au fond de nos organismes. Un danseur aux prises avec son seul corps pour, dans l’instant, libérer la densité des mouvements en de fulgurantes décharges d’énergie. Oubliez le fard blanc, oubliez les convulsions superficielles, il nous remémore les sources de la danse butô débarrassée de tout maniérisme.

La chorégraphie sera mise en musique par Eric Cordier, compositeur de musique concrète recourant notamment aux prises de sons de l’industrie et de la nature. Il sculpte ses matériaux sonores avec force et précision comme un scientifique examinant le monde.

Une collaboration intense pour mieux réveiller l’animal qui est en nous.