Anla Courtis + Kouhei Matsunaga, Opposite Opossum, Volokno, Frédéric Nogray, Crno Klank, Ziph, JP Gross/W Guthrie/ F Fages, Mime S. Lalie

Dimanche 6 Nov. 2005, 16h

début de concert 16h30

Les Voûtes, 19 rue des Frigos 75013 Paris

Programme, dans l’ordre de performances :

Mime S.Lalie 16:30 Charles Lavenac – guitare, laptop
Christophe Debouit – synthé Korg MS10
Romuald Fogolin – alto sax
Olivier Gioan – sax
Janin Benecke – laptopJeune collectif parisien dirigé par Charles Lavenac et Christophe Debouit. Jeune, non seulement pour l’âge de ses membres mais aussi pour son univers sonore de violence mélancolique. Ok, allons-y !
GUTHRIE/GROSS/FAGES 17:15 Will Guthrie – Percussion amplifiée et objets
Jean-Philippe Gross – table de mixage / VCO
Ferran Fages – tourne-disque acoustiqueTrio d’instruments détournés, avec : Ferran Fages jouant des objets acoustiques frottant contre la platine d’un tourne-disque, Jean-Philippe Gross à la table de mixage bouclée sur elle-même et Will Guthrie jouant avec des objets trouvés amplifiés, et des percussions. Un mix entre le purement acoustique et l’électronique, les improvisations du trio relèvent des détails microscopiques vers des édifices plus larges de constructions basées sur des drones.
Ziph 17:50 Yanik Miossec – souffleur
Claude Colpaert – souffleur
Li-Ping Ting – souffleuse
Noémie Capron – souffleuse
Patrick Guionnet – souffleur
Thierry Madiot – souffleurC’est d’abord un instrument inventé par Thierry Madiot, une trompe télescopique munie d’une anche double élastique. Instrument paradoxal démesuré immesurable, acoustique à la sonorité électrique. Ziph c’est aussi un ensemble d’une quinzaine de musiciens lillois (principalement du collectifCrime) qui de retour de Nancy ont accepté de passer une journée supplémentaire à Paris, en formation réduite de 5-6, pour souffler dans leurs tuyaux en plastique… explosifs.
Crno Klank 18:30 Le projet du vagabond belge C-drík Fermont, Crno Klank présente une musique bruitiste et industrielle influencée par des musiques traditionnelles de diverses régions du monde. Tantôt projet solo de C-drík Fermont [Ambre, Axiome, Kirdec, Dead Hollywood Stars, etc.], tantôt collectif regroupant des artistes internationaux, Crno Klank tente de sortir de l’équation musique industrielle = musique occidentale. Si vous venez le voir, il va vous raconter son aventure de sa dernière tournée de 6 mois (séjour, plutôt) dans des pays asiatiques.
Frédéric Nogray
des bols chantant en cristal de roche fondue à haute température
19:15 …Frappés ou frottés, ils génèrent des sons très purs et intenses. Leur action est extrêmement purifiante, dynamisante et équilibrante. La silice pure contenue dans les bols est l’élément fondamental du règne minéral et est aussi présente dans le corps humain. Entre les deux existe toute une gamme de communications possibles. Son chant nous fait vibrer et nous traverse de ses ondes purifiantes et dynamisantes. Il est capable de dissoudre différents types de blocages.
Ces bols chantant en cristal ne sont pas accordés comme la plupart des instruments de musique classiques, ils vibrent naturellement et entrent facilement en résonance avec le vivant, comme les sons harmoniques.
Un concert avec ces bols et donc autant un événement musical, artistique, participant de la fabrique du sensible, qu’un massage sonore pour notre plus grand bien. (F. Nogray)
Voilà un concert parfait pour transformer la salle en salon de beauté !
Volokno
Evgeniy Droomoff, synthé, laptop
Rostislav Rekuta, synthé laptop
Antonina Pelugina, flute
Matthew Bierderman, visuels
20:00

« Comme de fines lignes sans fin éclatées dans l’espace,
les fibres sont entrelacées en images composées
accidentellement d’éléments choisis :
couleurs, odeurs, sons, associations… »

Partant par des dimensions microscopiques de l’univers sonore et visuel, des textures granulaires, des vibrations purifiés, le projet letton Volokno (Fibre) dégage à la fois un paysage organique et de l’harmonie surréelle. A écouter, « volokno » sorti sur le label slovène rx-tx.
Volokno est en résidence « Spectrographie » au Point Ephémère avec l’association Ellipse et le RIXC, Centre pour la Culture des Nouveaux Médias de Riga (Festival Etonnante Lettonie).

Opposite Opossum bleep-hop 20:40 Avec Opposite opossum, Nicolas Mallet tente la rencontre d’un travail écrit à partir d’appareils suédois de synthèse modulaire, et des sons de toutes les sources (kalimba, bols tibétains, ventilations…). Entre un Hip-hop déliquescent, des nappes épaisses et des glissements d’une ambiance à une autre, la mise en danger des sons chez Opposite opossum fait se rencontrer dans une masse sonore épaisse des rythmiques bancales et des sonorités monochromes. Il est également animateur de radio et organisateur de concerts à Tours : Phonochrome
Anla Courtis + Kouhei Matsunaga 21:30
Kouhei Matsunaga (né en 1978, Osaka) Post-noise, dans sa volonté de manier le bruit, il construit un monde sonore sombre, torturé et contrasté. Kouhei génère une abstraction musicale parfois provocatrice, souvent humoristique qu’ils croisent à l’occasion avec les pratiques des arts plastiques ou de l’art conceptuel.
Après avoir été collaborateur de Merzbow (ex. « Modulation&Transformation4 », Mille Plateau), Kouhei a tissé des liens hors frontières et hors normes avec d’autres musiciens notamment Anla Courtis et RudolfEb.Er, dont l’aboutissement a été publié sur Prele. On peut également entrevoir sa pratique du breakbeats dans la collaboration avec Sensational (ex. « Natural Shine », Wordsound).
Fondateur de Flying Swimming, label de musiques électroniques, électroacoustiques et de poésie sonore, il est également organisateur de la série de concerts Hand Shake au Japon.
Anla Courtis (né en 1972, Buenos Aires) Anla Courtis, alias Alan Courtis ou Courtis, est co-fondateur de l’étrange groupe Reynols qui a sorti plus de 100 disques, légendaires ou ordinaires, conceptuels ou chaotiques, visibles ou invisibles, existants ou inexistants… Après la dissolution du groupe, il poursuit son chemin avec des parutions chez RRR, Antifrost, Riot Season, Tonschancht… et collabore avec Lasse Marhaug, Andrey Kiritchenko ou The Soviet Sex Machines… et une tournée au Japon en 2004…, nous laissant balancer entre ses approches dadaïstes et shamaniques où affleure sa formation classique : guitare, piano, musicologie… A écouter, « Courtis_Matsunaga » dernièrement sorti chez Prele !!

 

Le lieu : Les Voûtes, 19 rue des Frigos 75013 Paris